Quels sont les atouts de cette technique?

L’hyperthermie peut constituer une partie essentielle du traitement pour de nombreux types de cancer.

Lorsque l’hyperthermie est la seule méthode de traitement utilisée, elle permet d’améliorer les résultats de 13 à 30 % par rapport à ceux obtenus en cas d’absence de toute thérapie.

Lorsque l’hyperthermie est associée à un autre traitement, elle permet d’améliorer les résultats de 30 à 50 % par rapport à ceux obtenus quand le patient ne bénéficie pas de l’hyperthermie comme traitement d’appoint à  la radiothérapie, la chimiothérapie, l’immunothérapie ou la thérapie hormonale. Et ces chiffres sont applicables aussi bien dans le cas de traitements curatifs que palliatifs. En outre, on constate souvent moins d’effets secondaires chez les patients lorsque l’hyperthermie est utilisée (pour de plus amples informations, veuillez consulter la page Le cancer de ce site Internet).

Ces dernières années, nous avons obtenu des résultats particulièrement satisfaisants dans le traitement de cancers métastatiques ou non, ou de rechutes, par exemple pour les types cancer suivants : cancer du sein, cancer de l’intestin ou du côlon, cancer du col de l’utérus, cancer de l’ovaire, cancer du poumon, cancer du pancréas, tumeurs du cou, sarcomes, mélanomes, cancer de la vessie, cancer de la prostate et tumeur du cerveau.